Taschkent

Tachkent
Notez ce voyage

Mausolée Kaffal Chachi
  1. Mausolée Kaffal Chachi

    Mausolée Kaffal Chachi
  2. Medersa Barakkhan

    Medersa Barakkhan
  3. Mosquée à l'architecture caractéristique

    Mosquée à l'architecture caractéristique
  4. Square Amir Temur

    Square Amir Temur
  5. Place du Théatre

    Place du Théatre
  6. Opéra Taschkent

    Opéra Taschkent

Capitale de la République de l’Ouzbékistan, Tachkent est la plus grande ville de l’Asie centrale, avec ses 2,3 millions d’habitants. Tachkent est situé dans la vallée de Chirch ik, au pied du contrefort ouest de Tien Shan.

Tachkent, « la cité de pierre », est connue depuis le IIème siècle avant J.-C. comme un site bien fortifié. Elle était le point de départ des caravanes allant vers la vallée de Fergana, Kashgar et la Chine. Les conquérants, les périodes de prospérité et de déclin se succédèrent ici ; Tachkent joua à son tour le rôle d’une petite ville provinciale, comme celui d’une forte capitale.

Capitale de l’Ouzbékistan depuis 1930, Tachkent n’a pas gardé grand chose de l’oasis bimillénaire sur la Route de la Soie. Les grandes avenues du socialisme montrent surtout une architecture monumentale, alternée de parcs et de places immenses. En 1865 les Russes conquirent la ville et s’installèrent dans la région. Soviétisée en 11919 dans un bain de sang et dévastée en 1966 par un terrible séisme, la ville fut reconstruite avec en projet le rétablissement des 12 portes de la vieille ville. Depuis 1972 un Métro fonctionne sur 30 km, offrant un refuge de fraîcheur pendant l’été torride. Le vieux Tachkent est visible représenté par le bazar Eski Iouva ou la Place Khast-Imam, le quartier le moins soviétisé, dédale de maisons de brique traditionnelle, avec des cours ombragés de vignes. Sur la place Khast-Imam se trouve la Mosquée Tellia Cheikh, du 16e siècle, où se trouve un des plus anciens manuscrits du Coran.