Sur la Route de la Soie :
Ouzbékistan - Kirghistan - Chine

Durée : 21 jours/20 nuits

۞ ­Vos étapes : Paris ou Lyon Toulouse ou Genève ou Bruxelles /Istanbul/Tachkent – Ourguentch/Khiva – Boukhara – Samarkand – Tachkent – Kokand – Richtan – Fergana – Marguilan – Frontière dustlik (kirghizstan) – Och (Merc) – Sary Tach – Frontière Irkeshtam (chine) – Kachgar – Lac Karakul – Kachgar – Urumqi – Turfan – Train à Dunhuang – Dunhuang – Xian – Pékin/Istanbul/Paris ou Lyon ou Genève ­   

devis circuit route de la soie

Route de la Soie panoramique : Ouzbekistan - Kirghistan - Chine

Ce voyage vous entraînera sur la Route de la soie à la rencontre de trois pays riches en sites archéologiques et en paysages uniques : l’Ouzbékistan, la Chine et le Kirghizstan. Après une nuit de repos et une journée à Tachkent, vous partez tout d’abord en avion vers Khiva pour y découvrir la ville intérieure, Itchan Kala, qui est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Un train grande vitesse vous emmènera au-devant des merveilles ouzbeks pour passer trois jours à Boukhara la Noble, avant de rejoindre la plus belle place d’Asie Centrale à Samarkand, la place Registan. Puis vous traversez des territoires emplis d’histoire aux chefs-d’œuvre d’architecture en vous dirigeant vers Kokand et Fergana jusqu’à la frontière kirghize. Un périple vous conduit ensuite vers le sanctuaire de la Chine à Kashgar où le grand bazar vous donnera l’impression de changer d’époque, puis la capitale du Xinjian Urumqi, à Turfan, Dunhuang sur les traces des Huns et à Xian, capitale de la Route de la Soie. Un circuit d’exception pour un voyage magnifique. Pour ce voyage, il est possible de partir avec Turkish Airlines qui a l’avantage d’arriver en Ouzbékistan puis de repartir de Pékin avec bien entendu, une escale à Istanbul. Il n’y a plus qu’à partir sachant que ce circuit sur la Route de la Soie s’effectue essentiellement de juin à septembre.

J1&2 : Paris / Istanbul / Tachkent (Ouzbekistan) – Vol sur Ourguentch / Khiva (mardi / mercredi)

Envol à destination de Tachkent avec la compagnie Turkish Airlines. Accueil et transfert à l’hôtel. Nuit à l’hôtel. Petit déjeuner à l’hôtel. Découverte de la capitale aux monuments de l’époque médiévale : médersa de Barakhan, mausolée de Kaffal Chachi. Visite du Musée des Arts Appliqués, l‘ancien palais du diplomate Polovtsev transformé en musée en 1938. Dans les salles d‘exposition sont présentés des «suzanné» (draps brodés), des «do‘pi» (calottes brodées), des poteries et des céramiques, des sculptures sur bois, des instruments de musique et des bijoux. Tour panoramique : Place de l’Indépendance, Square d’Amir Temour, Place de Théâtre, Médersa Koukeldache. Visite du métro. Déjeuner dans un restaurant en ville en cours de visites.
Transfert à l’aéroport pour l’envol sur Ourguentch par le vol d’Uzbekistan Airways HY 1057 à 18h20/20h00 Transfert à Khiva (30 km – 30 min). Installation, dîner et nuit à l’hôtel.

J3 : Khiva – Ourguentch train sur Boukhara (jeudi)

Découverte de Khiva qui offre l’apparence d’une ville en parfait état, telle qu’elle était entre le XVIIIe et le début du XXe, avec 2 200 m de murailles intactes qui forment Kounia Ark, «la vielle citadelle» et limitent la ville intérieure. Découverte d’Itchan Kala qui est classé Patrimoine mondial de l’UNESCO. Derrière ses puissantes murailles nous découvrons la ville intérieure l’Itchan-Kala, la cité jadis prospère de l’ancien royaume de Khorezm. En suivant des petites ruelles nous découvrons les trésors architecturaux de ce véritable musée en plein-air : Kounya Ark, la «vieille forteresse », qui fut conquise par Tamerlan (1379) puis par les ouzbeks (1512). Visite d’un petit musée ou l’on peut voir les premiers billets de soie et monnayage. la madrasa du Khan Moukhammad Amin, et Kalta Minor, un minaret inachevé du XVIIIe s ; le mausolée de Said Allaoudin, l’un des plus anciens monuments de la ville (1303). Déjeuner chez l’habitant. Suite des visites à Khiva : la Mosquée Djouma avec ses 212 colonnes en bois sculpte (du vendredi, XVIIIe s) ; palais du Khan Tachkhaouli, la deuxième résidence des khans de Khiva du XIXe s; mausolée de Pakhlavan-Mahmoud (XIVe – XXe s); de l’ensemble d’Islam-Khodja (début du XXe s) et encore d’autres. Dîner dans un restaurant local.
Transfert à la gare d’Ourguentch et départ en train à destination de Boukhara. Départ à 19h20. Nuit à bord.

Forteresse Ark
  1. Forteresse Ark

    Forteresse Ark
    De la citadelle Ark initiale, il reste aujourd'hui surtout les remparts impressionnants !
  2. Chapeaux traditionnels à Boukhara

    Chapeaux traditionnels à Boukhara
    A l'intérieur de la citadelle, quelques chapeaux traditionnels !
  3. Médersa Mir-i Arab vu d'en haut

    Médersa Mir-i Arab vu d'en haut
    La médersa Miri Arab est toujours en activité à ce jour. Sa construction date du XVIème siècle.
  4. Médersa Mir-i Arab

    Médersa Mir-i Arab
    Cour intérieur de la Medersa ici.
  5. Medersa Chor-Minor

    Medersa Chor-Minor
    Medersa Chor-Minor avec 4 minarets au décor unique construite au XVIIème siècle.
  6. Complexe Poi Kalyan

    Complexe Poi Kalyan
    L’ensemble Poï Kalon est constitué d’un minaret, d’une medersa et d’une mosquée. Admirez les arcades !

J4 : Ourguentch – Boukhara (vendredi)

Petit déjeuner à bord. Arrivée à 07h10 à la gare de Kagan (15 km de Boukhara). Transfert à l’hôtel pour laisser les bagages. Déjeuner à l’hôtel et installation après 12h00 premières visites à Boukhara : Découverte de Boukhara, classé Patrimoine mondial de l’UNESCO. Visites: le Liabi-Khauz («Rive du Bassin»). L’élément le plus ancien en est la medersa Koukeldach (1568-1569). Le troisième bâtiment de l’ensemble est la Khanaka le caravansérail pour les derviches pèlerins. C’est là que descendaient les hôtes de marque qui pouvaient y donner des conférences mystiques. La Mosquée Maghoki Attari (XIIe et XVIe siècles) à deux étages a été construite sur le reste des fondations de l’ancienne construction médiévale – sa façade est enfoncée dans le sol de près de 4,5 – d’où son nom Maghok – souterrain; Dîner en ville et nuit à l’hôtel.

J5 : Boukhara (samedi)

(20 km) Petit déjeuner. Journée entière des visites à Boukhara : Médersa d’Ouloug Beg (XVe s.) est construite par Oulougbeg, le prince astronome de Samarkand. Médersa d’Abdoulaziz Khan (XVII s). L’architecture et la décoration de l’imposante medersa bâtie sous les Cheibanides furent réalisées par les meilleurs maîtres artisans de l’époque. Ensemble Poi Kalon des XIIe et XVe siècles. Comprend le minaret surnommé «minaret de la mort», ne servait qu’à appeler les fidèles à la prière, mosquée et la medersa de Miri Arab, exemple exquis de l’architecture en briques. Déjeuner en ville. Forteresse Ark (citadelle), résidence fortifiée des Émirs de Boukhara, Ensemble Bolo Khaouz comprend une mosquée (XVIIIe siècle), un minaret (1914-17) et un bassin. Mausolée des Samanides (IXe siècle) surnommé «la perle de l’Orient», construit par Ismail Samani pour son père Akhmad, ce tombeau dynastique est le plus ancien mausolée musulman d’Asie Centrale. Mausolée de Tchachma Ayoub (la source de Job) date des XIVe et XVIe siècles. La source, réputée pour ses vertus curatives, est censée guérir les maladies de peau. Marché couvert du XVIe siècle. Soirée danses et chants dans l’ancienne medersa (selon conditions climatiques). Dîner dans un restaurant typique. Nuit à l’hôtel.

J6 : Boukhara (samedi)

(300 km – 5hrs) Petit déjeuner Route vers Samarkand. Arrivée, installation et déjeuner à l’hôtel. Découverte de Samarkand, classé Patrimoine mondial de l’UNESCO. Visite de la capitale de l’empire de Tamerlan avec une histoire de vingt-cinq siècles. Samarkand est un véritable «seuil du paradis» au nom magique, un peu mystérieux, une longue invitation au voyage pour les artistes et les rêveurs, qui a conservé ses coupoles vernissées, ses murs aux couleurs vives et ses mausolées qui constituent autant de joyaux de l’architecture d’Asie Centrale: site archéologique d’Afrosiab avec le musée de la fondation de la ville; observatoire, construit au XVe s. par Oulougbeg, l’un de plus grands astronomes de son temps Mausolée Gour Emir (XVe s.) abritant les tombeaux de Tamerlan et de ses descendants, orgueil de Samarkand avec sa superbe coupole côtelée bleu turquoise. On dit: «Si le ciel disparaît, la coupole de Gour Emir la remplacera» Dîner dans une demeure ouzbeke. Nuit à l’hôtel.

J7 : Samarkand – Tachkent (lundi)

(320 km) Petit-déjeuner. Suite des visites à Samarkand : Place de Reguistan, la plus belle place d’Asie Centrale, entourée de trois medersas imposantes : medersa d’Oulougbeg (XVe siècle), medersas Cher Dor et Tillya Kori (XVIIe siècle). Le Reguistan était le cœur de la ville, et une foule compacte et bigarrée s’activait autour des multiples échoppes qui parasitaient les medersas. Sous le règne d’Oulougbeg, au début du XVe siècle, il devient la place officielle de Samarkand. Au XVIIe siècle, le gouverneur de Samarkand, Yalangdouch, a donné à la place son allure actuelle en faisant construire deux nouvelles medersas Cher Dor et Tillya Kori; Mosquée Bibi Khanym (XVe siècle). C’est en 1399, au retour de Tamerlan de sa campagne en Inde qu’il a décidé la construction de la mosquée, connue aujourd’hui sous le nom de sa femme Bibi Khanym; Bazar; Déjeuner-brochettes dans un restaurant en ville.
Nécropole de Chakhi-Zinda composée de plus de 11 mausolées datant des XIe et XIXe siècles, y compris celui de Kussam-ibn Abbas, cousin du prophète Mahomet (XIe et XXe s.), Transfert à la gare pour prendre le train à grande vitesse ‘’Afrosiyob’’ à destination de Tachkent : No 162 à 17h00/19h35. Arrivée à Tachkent. Transfert et installation. Dîner et nuit à l’hôtel.

Mosquée Bibi Khanym
  1. Mosquée Bibi Khanym

    Mosquée Bibi Khanym
    La mosquée Bibi-Khanym ici au coucher du soleil à Samarcande doit son nom à l'une des femmes de Tamerlan.
  2. Mausolée Gur-e Amir

    Mausolée Gur-e Amir
    Mausolée Gur-e AmirTamerlan est enterré dans le Mausolée Gur-e Amir
  3. Mosquée Hazrat Hizr

    Mosquée Hazrat Hizr
    La mosquée Hazrat Khizr est l'une des plus anciennes mosquée de Samarkand (construite au VIIIème siècle).
  4. Vue panoramique de la place de Registan

    Vue panoramique de la place de Registan
    Véritable coeur de la ville de Samarkand, on pourrait y rester des heures !
  5. Place du Registan

    Place du Registan
    La place du Régistan est entouré de trois médersas : Ulugh Bek - Cher-Dor - Tilla-Qari
  6. Shah-i-Zinda la nuit

    Shah-i-Zinda la nuit
    Shah-i-Zinda est aussi belle le jour que la nuit !

J8 : Tachkent – Kokand – Richtan– Fergana (Mardi)

(240 + 50 + 40 KM) Petit-déjeuner. Traversée du col Kamtchik. Route vers Kokand. Visite du palais de Khoudoyar Khan (XIX s) et sa facade à tourelles, de la mosquée Djami avec son minaret du XIX s. et du mausolée de Modari Khan. Déjeuner dans un restaurant local à Kokand. Route vers Richtan (50 km), capitale de la céramique et visite de l’atelier d’un maître céramiste Route vers Fergana. Tour de ville. Installation, dîner et nuit à l’hôtel.

Palais Khoudoyarkhan à Kokand
  1. Parc Al Fergani

    Parc Al Fergani
  2. Palais Khoudoyarkhan à Kokand

    Palais Khoudoyarkhan à Kokand
  3. Plafond du Palais Khoudoyarkhan

    Plafond du Palais Khoudoyarkhan
  4. Palais Khoudoyarkhan encore

    Palais Khoudoyarkhan encore
  5. Fabrique de soie a Marguilan

    Fabrique de soie a Marguilan
  6. Fabrique de soie a Marguilan

    Fabrique de soie a Marguilan

J9 : Fergana – Marguilan – Frontiere Dustlik (Kirghiztan) – Och (Mercredi)

(90 KM + 20 KM) Petit-déjeuner. Route vers la frontière kirghize et arrêt à Marguilan. Cette ville est célèbre pour ses soieries et ses tissus: le dessin et les couleurs des étoffes ressemblent à « des nuages se reflétant dans les eaux calmes d’un lac ». Visite de la fabrique des soieries « Yodgorlik’’ oừ vous pourrez suivre l’ancien processus de fabrication des tissus en soie. Arrivée à la frontière. Formalités de passage. Traversée de la frontière et accueil par l’équipe kirghize. transfert à Och (20 km). Arrivée et installation à la maison d’hôtes. Déjeuner. Ville de légendes, dans la partie kirghize de la riche vallée de Fergana, Och est l’une des plus anciennes cités du monde avec 3 000 ans d’histoire. Visite au Mont Salomon (Suleiman), Musée d’Histoire, bazar. Dîner dans un restaurant local et nuit à la maison d’hôtes

J10 : Och – Sary Tach (Jeudi)

(150 KM) Petit-déjeuner. Route à travers les incroyables montagnes kirghizes et le col Taldyk (3615 m) pour le petit village de SARY TASH), ville étape avant de rejoindre la Chine. Déjeuner (panier-repas) en route. Installation à la maison d’hôtes. Dîner et nuit à la maison d’hôtes.

Kirghizstan‎, le pays du cheval
  1. Kirghizstan‎, le pays du cheval

    Kirghizstan‎, le pays du cheval
    Pour garder les moutons, rien de tel qu'être à cheval
  2. Tour Burana

    Tour Burana
    La Tour Burana se trouve à environ 80 km à l'est de la capitale Bichkek.
  3. Réserve naturelle de Sary-Chelek

    Réserve naturelle de Sary-Chelek
    Le Kirghizstan‎ c'est aussi le pays de la nature en particulier des Lacs
  4. Le lac de Toktogoul

    Le lac de Toktogoul
    Des lacs pour la plupart naturels et parfois artificiels
  5. Encore le lac de Toktogul

    Encore le lac de Toktogul
    Situé dans la province de Jalal-Abad le lac fait 284 m2
  6. Pays aussi des Yacks et des yourtes

    Pays aussi des Yacks et des yourtes
    Le mode de vie nomade continue de perdurer. Pour combien de temps ?

J11 : Sary Tach – Frontiere Irkeshtam (Chine) – Kachgar (Vendredi)

(100 KM + 255 KM) Petit-déjeuner. Route vers la frontière chinoise avec panier-repas en passant par l’Irkeshtam Pass (4-5 hrs de route) pour rejoindre KASHGAR qui est à 255 km de la frontière. Formalités de passage. Accueil par l’équipe chinoise. Transfert à Kachgar. Installation à l’hôtel. Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel.

J12 : Kachgar – Lac Karakul – Kachgar (Samedi)

(200 KM + 200 KM) Petit-déjeuner. Départ pour le lac Karakul (4h30 d’une excellente route panoramique). Culminant à 3.600 m, le lac permet de découvrir, si le temps le permet, la cîme de deux montagnes géantes : le Muztagh Ata, père des glaciers et le Kongur, réputé pour ses avalanches.Vous admirerez ce paysage majestueux, unique au monde pendant votre déjeuner dans un restaurant panoramique au bord du lac. Déjeuner dans un restaurant au bord du lac. Retour à Kashgar. Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel.

J13 : Kachgar– Urumqi (dimanche)

Petit-déjeuner. Départ pour la visite de la Mosquée Aitika, le plus grand sanctuaire musulman de Chine. Visite du grand bazar des animaux où les locaux vendent moutons, vaches, chameaux, chevaux… Découverte de la tombe d’Abak-Hoja : il s’agit du tombeau d’une femme parfumée qui était l’une des concubines de l’Empereur « Qian Long » de la dynastie Qing. Visite du grand bazar du dimanche, où vous pourrez trouver les productions des différentes ethnies de cette région (couteaux, tissus, tapis, tabac…). Visite du quartier très typique de la vieille ville. Déjeuner et dîner dans un restaurant en ville. Vol du soir sur Urumqi. Transfert à l’hôtel. Nuit à l’hôtel.

Train dans le Xinjang
  1. Train dans le Xinjang

    Train dans le Xinjang
  2. Mausolée de Xi'An

    Mausolée de Xi'An
  3. Des lampes au style certain

    Des lampes au style certain
  4. Minarets à Turpan

    Minarets à Turpan
  5. Oasis de Dunhuang avec monastère

    Oasis de Dunhuang avec monastère
  6. Grand Marché de Kashgar

    Grand Marché de Kashgar
  7. Eau et lumière de Chine

    Eau et lumière de Chine

J14 : Urumqi – Turfan (Lundi)

Petit-déjeuner. Découverte d’Urumqi, la capitale de la région autonome du Xinjiang à l’extrême Nord-Ouest de la Chine. Visite du musée régional de Xingjiang qui est l’un des musées les plus connus de Chine. Ce musée se divise en deux parties, l’exposition des objets anciens et l’exposition des momies de 2 000 à 3 000 ans d’histoire séchées naturellement par la chaleur de la région. Déjeuner ouighour. Départ (3h de route) pour la visite de Turfan, oasis du désert de Gobi. Dîner. Nuit à l’hôtel.

J15 : Turfan (Mardi)

Petit-déjeuner. Excursion vers les tombes d’Astana, l’antique Turfan, qui remonte à la colonie des soldats-agriculteurs de l’empereur Wudi, à 41 km dans les ruines impressionnantes de Gaochang, l’ancienne capitale des Ouïgours au pied de la Montagne de Feu. Visite du village ancien pittoresque Tuyoq (à 70 km) pour voir les grottes bouddhiques les plus anciennes de Turpan qui se rapportent au IVe s. Visite du beau village avec des familles ouigures où l’on peut jouir de belles montagnes et des paysages de raisin. Déjeuner dans un village typique ouighour Ensuite, visite des Milles Grottes de Boudha à Bezezlik (56 km), situées sur les pentes des Montagnes Flamboyantes (Flaming Mountain) qui abrite 67 grottes se datant de 317 a 1368 ans. La ville de Bezezlik était le centre important du Culte du bouddhisme. Retour à l’hôtel. Dîner. Nuit à l’hôtel.

J16 : Turfan – Train a Dunhuang (Mercredi)

Petit-déjeuner. Excursion au minaret Souleiman. Visite de la vieille ville de JIAOHE, d’un karez système antique d’irrigation originaire de Perse (puits souterrain) et des ruines de la mosquée Emin. Déjeuner. Dîner en ville avant d’aller à la gare pour prendre le train à destination de Dunhuang. Nuit à bord.

J17 : Dunhuang (Jeudi)

Arrivée tôt le matin à la station Liuyuan. Transfert en ville (2 hrs). Les Hans, après avoir vaincu les tribus nomades, fondèrent sous l’empereur Wudi en 107 av. J.-C. des protectorats dans cette région, qui était d’importance capitale pour la Chine. Elle est connue comme le “Corridor du Gansu” ou Hexi, “(le pays) à l’ouest du fleuve (Jaune)”. Dunhuang, située à l’extrémité occidentale du corridor du Gansu, était un noeud de communication important sur la Route de la Soie : venant du Nord les caravanes de Mongolie, du Sud les caravanes du Qinghai et du Tibet, et, par le désert de Gobi, du Moyen-Orient et d’Europe. Installation et petit déjeuner à l’hôtel. Journée d’excursion aux grottes de Mogao, haut lieu de bouddhisme de Chine. Creusées à flanc de falaise entre les Vème et XIV ème siècles, elles abritent des somptueuses peintures et fresques murale. Déjeuner. Diner. Nuit à l’hôtel.

J18 : Dunhuang – Xian (Vendredi)

Petit-déjeuner. Visite de la Pagode de l’oie sauvage, elle est située dans l’enceinte du Temple de la bienveillance (Da ci en si), dont la fondation remonte au milieu du VIIe siècle. Visite du lac du Croissant de Lune. Marco Polo parle du sable murmurant, car de ces hautes dunes se produit, lorsque le vent les balaye, un son particulier. Vol sur Xian. Arrivée, en route, visite d’Yangling (Mausolée d’Empereur). Diner. Nuit à l’hôtel.

J19 : Xian (Samedi)

Petit-déjeuner. XIAN, la Serametropole, la “capitale de la Route de la Soie”. Xian fut douze fois capitale de l’empire chinois. La ville connut une véritable apogée sous les Han de l’Ouest (de 206 av.J.-C. à 8 ap. J.-C.) et ensuite sous les Tang (618-907), quand la ville s’appelait Chang’an (Paix Eternelle) le point de départ pour les caravanes de la Route de la Soie. Visite du site exceptionnel de XIAN (armée de soldats) : visite de la Grande Fouille, des deux chariots en Bronze. Diner. Nuit à l’hôtel.

J20 : Xian – Beijing (Dimanche)

Petit-déjeuner. visite du Musée de la Forêt des Stèles, de la Grande Mosquée, de la Grande Pagode de l’Oie Sauvage, haute de 64 mètres, des Remparts et des Tours de la Cloche et du Tambour. La Grande pagode de l’Oie sauvage fut édifiée en 652, au début de la dynastie des Tang, par le prince royal Li Zhi, en mémoire de sa défunte mère. vol à destination de PEKIN. Arrivée à l’aéroport de PEKIN.

J21 : Beijing/Istanbul/Paris (Lundi)

Petit-déjeuner. Transfert vers le Palais d’Empereur, connu sous le nom « Cité Interdite » qui symbolise la Chine Imperiale et traditionnelle. Les innombrables monuments historiques et objets d’art précieux font du Palais impérial le plus grand lieu culturel et artistique de Chine. Déjeuner sur le site Diner en ville. Transfert à l’aéroport international de PEKIN CAPITAL AIRPORT 2.

Sur la Route de la Soie : Ouzbékistan – Kirghistan – Chine
Notez ce voyage
Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews