L'Ouzbékistan par le train en 8 jours

Durée : 8 jours/6,5 nuits

۞ ­Vos étapes : Tachkent – Boukhara – Samarkand – Ourgout – Samarkand – Tachkent
 

devis train ouzbekistan

L'Ouzbékistan par le train en 8 jours

Et pourquoi ne pas découvrir l’Ouzbékistan en train classique (Afrosyob, Sharq…). Vous commencerez en effet votre voyage en train express tout confort vers BOUKHARA, site classé au Patrimoine de l’UNESCO. Sa citadelle, ses minarets et Mausolée, Boukhara vous plongera alors dans un voyage vers des siècles lointains. Une ville qui a su encore préservé l’empreinte des caravaniers de la Route de la Soie. Les voies ferrées vous conduiront ensuite dans la capitale de Tamerlan, SAMARKAND, sur sa place de Régistan. Vous rentrerez ensuite à Taschkent, la capitale par le nouveau train grande vitesse : Afrosyob. Voyager dans des trains classiques en Ouzbékistan est avant tout l’occasion de découvrir la vie des ouzbeks de manière simple au rythme du rail. Alors embarquez avec nous dès que possible (départ possible toutes les semaines et toute l’année (extension possible vers Khiva si souhaitée)) !

Train grande vitesse Afrosyob
  1. Train grande vitesse Afrosyob

    Train grande vitesse Afrosyob
    Ce train Talgo 250 relie Tashkent à Samarkand (344 kilomètres) en 2H30.
  2. Train Afrosiab près de Samarkand

    Train Afrosiab près de Samarkand
  3. Train de passagers

    Train de passagers
  4. Train Afrosyob près de Samarkand

    Train Afrosyob près de Samarkand
  5. Train entre Tashkent et Termez

    Train entre Tashkent et Termez
  6. Train de marchandise

    Train de marchandise

Jour 1 /2 : Paris ou Lyon ou Toulouse ou Nice ou Genève ou Bruxelles – Tachkent

Départ de Paris/Roissy par vol direct pour Tachkent ou par vol Turkish Airlines ou Aéroflot avec escale. Repas et nuit en vol. Accueil et transfert à l’hôtel pour le petit déjeuner. Installation (après 14h00). Découverte de la capitale : l’ensemble Khast-Imam au cœur de vieux Tachkent : la Madrasa Barakhan, magnifique monument du XVIe siècle et siège du grand mufti d’Asie Centrale – la mosquée Tellia Cheikh – principale mosquée du vendredi de la ville avec sa belle bibliothèque et le mausolée de Kaffal Ach Chachi du XVIe s. Madrasa Koukeldache est la plus grande de 17 madrasas de la ville. Visite de l’ancienne résidence du diplomate tsariste qui abrite aujourd’hui le Musée des Arts décoratifs. Continuation par un Tour panoramique : La Place de l’indépendance, le Square Amir Timour, la Place du Théâtre. Nuit à l’hôtel.

Mausolée Kaffal Chachi
  1. Mausolée Kaffal Chachi

    Mausolée Kaffal Chachi
  2. Medersa Barakkhan

    Medersa Barakkhan
  3. Mosquée à l'architecture caractéristique

    Mosquée à l'architecture caractéristique
  4. Square Amir Temur

    Square Amir Temur
  5. Place du Théatre

    Place du Théatre
  6. Opéra Taschkent

    Opéra Taschkent

J3 : Tachkent – Boukhara

Petit déjeuner à l’hôtel. Transfert à la gare pour prendre le train express « Sharq » No 10 à destination de Boukhara : Départ à 08H15/Arrivée à 15h00. Arrivee et transfert à l’hôtel. Considérée comme une des plus anciennes cités d’Asie centrale, Boukhara est célèbre pour ses 360 mosquées (une par rue) et ses minarets. Elle fut, dit-on, sur une colline sacrée utilisée au printemps pour les sacrifices par les zoroastriens et est mentionnée dans l’Avesta, leur livre sacré. Le nom de Boukhara serait une déformation du mot « vihara » qui signifie « monastère » en sanscrit. Au cours des siècles la ville aura plusieurs noms: Numiykat, Madina-ut-Tudjar ou Fahira. Elle aurait été fondée au XIIIe s. avant notre ère durant la domination des Suyavouchids, près de 1000 ans avant la conquête d’Alexandre. Premières visites à Boukhara : Visite de la Medersa Nodir Dévon Bégui (1622-1623), conçue d’abord comme le caravansérail. La medersa fait partie d’un des ensembles architecturaux les plus originaux de Boukhara : le Liabi-Khauz ( «Rive du Bassin»). L’élément le plus ancien en est la medersa Koukeldach (1568-1569). Le troisième bâtiment de l’ensemble est la Khanaka (le caravansérail pour les derviches pèlerins. C’est là que descendaient les hôtes de marque qui pouvaient y donner des conférences mystiques. Mosquée Magokki Attari (XII-XVI) à deux étages a été construite sur le reste des fondations de l’ancienne construction médiévale – sa façade est enfoncée dans le sol de près de 4,5 – d’où son nom Maghok – souterrain. Nuit à l’hôtel.

J4 : Boukhara

Après le petit déjeuner, suite de visites des hauts lieux de la ville : l’ensemble Poi Kalon du XII s/XVe s, dominé par le « minaret de la mort », intègre la mosquée et de la madrasa de Miri Arab, magnifique exemple d’architecture en briques. Puis successivement nous découvrons : madrasa d’Ouloug Begh (XVs), construite par le prince astronome de Samarcande ; imposante madrasa d’Abdoulaziz Khan (XVII s) puis la citadelle Ark, résidence fortifiée des Emirs de Boukhara ; l’ensemble Bolo Khaouz ; Tchor Minor (Quatre minarets) ; Mausolée des Samanides (IX s), « la perle de l’Orient », l’un des plus anciens du monde musulman et Mausolée de Tchachma Ayoub », la source de Job » du XIV-XVI s, réputée pour ses vertus curatives. Promenade sous les coupoles du marché couvert du XVI vous permettra d’apprécier l’ambiance « persane » qui règne dans les bazars des tapis, des étoffes, telle qu’elle existait au-moment des empires caravaniers de la Route de la Soie. Dîner et concert folklorique dans la cour de la Madrasa Nadir Divan Beghi.Nuit à l’hôtel.
Forteresse Ark
  1. Forteresse Ark

    Forteresse Ark
    De la citadelle Ark initiale, il reste aujourd'hui surtout les remparts impressionnants !
  2. Chapeaux traditionnels à Boukhara

    Chapeaux traditionnels à Boukhara
    A l'intérieur de la citadelle, quelques chapeaux traditionnels !
  3. Médersa Mir-i Arab vu d'en haut

    Médersa Mir-i Arab vu d'en haut
    La médersa Miri Arab est toujours en activité à ce jour. Sa construction date du XVIème siècle.
  4. Médersa Mir-i Arab

    Médersa Mir-i Arab
    Cour intérieur de la Medersa ici.
  5. Medersa Chor-Minor

    Medersa Chor-Minor
    Medersa Chor-Minor avec 4 minarets au décor unique construite au XVIIème siècle.
  6. Complexe Poi Kalyan

    Complexe Poi Kalyan
    L’ensemble Poï Kalon est constitué d’un minaret, d’une medersa et d’une mosquée. Admirez les arcades !

J5 : Boukhara – Samarkand

Petit déjeuner à l’hôtel. Transfert à la gare pour prendre le train express « Sharq » No 9 à destination de Samarkand : Départ à 08H05/Arrivée à 11h25. Arrivée et transfert à l’hôtel. Installation. Samarcande, avec une histoire de 25 siècles, c’est une ville de légendes. Samarcande était le centre de la Sogdiane. Elle survécue aux multiples invasions, d’Alexandre le Grand, qui a dit : « Tout ce que j’ai entendu dire de la beauté de cette ville est pure vérité » a écrit Alexandre le Grand après la conquête de Samarkand en 329 avant notre ère, « outre cela, elle est encore plus belle que ce que j’ai pu imaginer ». Timour le Grand en fit sa capitale, qu’il voulait capitale du monde. A travers toutes ces périodes, la culture de Samarcande se développa, s’entremêlant au fil des siècles avec celles de l’Iran, de l’Inde, de la Mongolie, de la Chine et de bien d’autres. Elle a gardé de son passé une forte influence tadjik, les ouzbeks ne prenant le contrôle de la ville qu’au XVIe s. Samarcande est un véritable «seuil du paradis » au nom majique, un peu mystérieux, une longue invitation au voyage pour les artistes et les rêveurs, qui a conservé ses coupoles vernissées, ses murs aux couleurs vives et ses mausolées qui constituent autant de joyaux de l’architecture d’Asie Centrale.
Decouverte de la capitale de l’empire de Tamerlan : Le Gour Emir. Il est le plus célèbre monument de Samarkand est en même temps symbole de la ville; le Gour Emir, déformation de « Gouri-Mir » ou « tombeau de l’Émir », c’est-à-dire de Tamerlan. Visite du Mausolée Roukhabad (extérieur). Vue panoramique sur le site archéologique d’Afrossiab avec musée de la fondation de la ville. Nuit à l’hôtel.
Ornements dans mosquée de Samarkand
  1. Ornements dans mosquée de Samarkand

    Ornements dans mosquée de Samarkand
    Un travail de finesse d'un temps où l'on avait le temps justement !
  2. Medersa Ulugh Beg

    Medersa Ulugh Beg
    Toujours la même finesse avec le bleu caractéristique !
  3. Medersa Ulugh Bek toujours

    Medersa Ulugh Bek toujours
    Une autre vue plus général de la Medersa ici en hiver !
  4. Merdesa Chi Dor

    Merdesa Chi Dor
    La medersa Chir Dor est placée juste sur la place du Reghistan, face à la medersa Ulugh Beg.
  5. Nécropole Shahi-Zinda

    Nécropole Shahi-Zinda
    La nécropole est situé au nord-est de Samarkand.
  6. Shah-i-Zinda au printemps

    Shah-i-Zinda au printemps
    L'ensemble inclut des mausolées et d'autres constructions, certains datant du 9ème siècle.

J6 : Samarkand

Petit déjeuner à l’hôtel.Suite des visites : l’ensemble du Réghistan ( littéralement : la place de sable) était en quelque sorte le forum de la cité après l’invasion mongole; sous Tamerlan, le Régistan servait de place du marché, d’où rayonnaient les six artères principales de la ville. visite de la mosquée Bibi-Khanym: elle était la plus grande d’Asie Centrale. Ses murs extérieurs, flanqués de quatre minarets (il ne reste que la partie inférieure de celui du Nord-Ouest), mesuraient 167m de long sur 109 de large. Le centre en était une cour de 78m sur 64m, pavée de dalles de marbre et de céramique, entourée de galeries d’arcades soutenues par plus de 400 colonnes de marbre blanc et surmontées de coupoles. Visite du grand bazar de Samarkand, situé derrière l’ensemble. Balade dans le bazar, plein de charme. Le complexe des mausolées Chakhi-Zinda. A la lisière d’Afrassiab, en plein cœur d’un vaste cimetière, se trouve l’ensemble unique de mausolées Chakhi-Zinda ( ou Chah-i-Zindeh). Ce nom désigné Koussam, fils d’Abbas et cousin du Prophète Muhammad, dont le martyr en ces lieux est à l’origine de ces monuments de culte. Visite de la fabrique des tapis en soie. Nuit à l’hôtel.
Mosquée Bibi Khanym
  1. Mosquée Bibi Khanym

    Mosquée Bibi Khanym
    La mosquée Bibi-Khanym ici au coucher du soleil à Samarcande doit son nom à l'une des femmes de Tamerlan.
  2. Mausolée Gur-e Amir

    Mausolée Gur-e Amir
    Mausolée Gur-e AmirTamerlan est enterré dans le Mausolée Gur-e Amir
  3. Mosquée Hazrat Hizr

    Mosquée Hazrat Hizr
    La mosquée Hazrat Khizr est l'une des plus anciennes mosquée de Samarkand (construite au VIIIème siècle).
  4. Vue panoramique de la place de Registan

    Vue panoramique de la place de Registan
    Véritable coeur de la ville de Samarkand, on pourrait y rester des heures !
  5. Place du Registan

    Place du Registan
    La place du Régistan est entouré de trois médersas : Ulugh Bek - Cher-Dor - Tilla-Qari
  6. Shah-i-Zinda la nuit

    Shah-i-Zinda la nuit
    Shah-i-Zinda est aussi belle le jour que la nuit !

J7 : Samarkand – Tachkent

Petit déjeuner à l’hôtel. Suite des visites à Samarkand : Visite des vestiges de l’observatoire géant d’Ouloug Beg. Visite de l’atélier de fameux papier-mâché de Samarcande, fabriqué selon les anciennes technologies. Sur le territoire du Centre du Papier à la main travaille une exposition ou nous pourrons prendre connaissance des articles d’artisanat et connaitre des artisans. Visite du mausolée Imam Al Boukhari aux environs de Samarkand. L’après-midi libre à Samarkand. Transfert à la gare pour prendre le train à grande vitesse ‘’Afrosiyob’’ No 161 à destination de Tachkent : départ à 17H00/arrivée à 19h10.

J8 : Tachkent – Paris ou Lyon ou Toulouse ou Nice ou Genève ou Bruxelles

Petit déjeuner. Transfert à l’aéroport pour l’envol international vers ou Lyon ou Toulouse ou Nice ou Genève ou Bruxelles
1
2
3
4
5
Donnez votre avis
Valider
     
Annuler

Créer votre propre avis