Circuit Tadjikistan - Ouzbékistan - Turkménistan

Durée : 15 jours/14 nuits du mercredi au mercredi en conformité des vols de Turkish Airlines

۞ ­Vos étapes : Paris ou Lyon ou Toulouse ou Genève ou Bruxelles/ Istanbul / Douchanbé / Lac Iskanderkoul / Khudjand / Frontière Oybek / Samarkand / Boukhara / Khiva / Frontière Chavate / Kounya Ourguentch / Ashgabat / Istanbul / Paris ou Europe  

Circuit panoramique : Ouzbékistan - Turkménistan - Tadjikistan

Ce voyage exceptionnel, jumelan­t Tadjikistan, Ouzbékistan et Turkménistan vous permettra en 15 jours de découvrir l’Asie Centrale avec toute sa mosaïque de populations. Au Tadjikistan, vous arriverez tout d’abord à Douchanbé, la capitale. De là, vous partirez pour la magnifique lac Iskanderkoul où vous passerez la nuit. Après la visite de Khudjand, fondée par Alexandre le Grand, vous passerez en Ouzbékistan directement vers Samarkand, l’une des plus belles cités au monde. La mosquée de Bibi Khanoum, construite par Tamerlan pour son épouse préférée, vous dévoilera tout son charme ; la nécropole de Chah-i-Zinda vous offrira ce qui se fait de mieux dans l’art de la céramique dans les coupoles. A Boukhara, l’impressionnante forteresse Ark vous attend. A Khiva, entrez dans la ville intérieure « Ichan Kala » entourée des remparts et vous n’aurez plus envie d’en sortir. De Khiva, vous vous rendrez au Turkménistan par la route. A Kounya Ourguentch, vous visiterez les mausolées de Najmeddin Koubra. Vous vous rendrez ensuite au Cratère de gaz de Darvaza où vous passerez la nuit sous tente. Retour en ville par la suite à Ashgabat, capitale moderne du Turkménistan.

Jour 1 : Paris ou Lyon ou Toulouse ou Genève ou Bruxelles – Istanbul – Douchanbe­ (Tadjikistan)

Départ de Paris ou d’une autre ville vers Douchanbé en passant par Istanbul.

Jours 2 : Douchanbé (70 km – 2.5 hrs) (Tadjikistan)­

Les premiers documents qui mentionnent Douchanbé se rapportent au début du XVIIe siècle. En fait, Douchanbé a été fondée en 1924 résultat de l’unification de trois localités: Sarossiyé, Chokhmansour et Douchanbé. Parmi les curiosités de la ville on peut souligner particulièrement le Musée National des antiquités du Tadjikistan où l’on conserve la sculpture restaurée « Bouddha dans le nirvana » la plus grande statue en terre cuite de cette divinité l’unique des géants pareils sur tout le territoire du Moyen Orient et jusqu’aux frontières de l’Inde.

Jour 3 : Douchanbé – Lac Iskanderkoul (150 km/4-5 hrs)­ (Tadjikistan)

Route le lac Iskanderkoul (altitude 2200 m, profondeur 72 m), l’un des attraits les plus remarquables des Monts Fansky. Une légende affirme que ce lac doit son nom à celui d’Alexandre le Grand, appelé Iskander en Orient, qui est passé ici pendant la campagne qui l’a conduit jusqu’en Inde. Arrivée à la base. Promenade aux alentours du lac avec la visite de la chute d’eau sur la rivière Iskanderya (24 m). Dîner au bord du lac. Nuit à la base.
Sous le soleil des montagnes et un lac
  1. Sous le soleil des montagnes et un lac

    Sous le soleil des montagnes et un lac
  2. Des lacs haut en couleurs !

    Des lacs haut en couleurs !
  3. Les pieds dans l'eau ou presque !

    Les pieds dans l'eau ou presque !
  4. Randonnée des 7 lacs

    Randonnée des 7 lacs
  5. Cela ouvre l'appétit !

    Cela ouvre l'appétit !
  6. Douceurs tadjiks

    Douceurs tadjiks

Jour 4 : Lac Iskanderkoul – Khudjand (240 km) (Tadjikistan)

Route vers Khudjand. Déjeuner en cours de route. Visites à Khudjand, créée par Alexandre le Grand sous le nom « l’Alexandrie ultime », c’est-à-dire l’Alexandrie la plus reculée. Nuit à l’hôtel.

Jour 5 : Khudjand – Frontière Oybek – Samarkand (340 km) (Ouzbékistan)

Départ vers la frontière tadjike Oybek. Après les formalités du passage, départ pour Samarcande, considerée sous le règne de Tamerlan comme la plus belle ville du monde. Déjeuner (panier-repas).
Ornements dans mosquée de Samarkand
  1. Ornements dans mosquée de Samarkand

    Ornements dans mosquée de Samarkand
    Un travail de finesse d'un temps où l'on avait le temps justement !
  2. Medersa Ulugh Beg

    Medersa Ulugh Beg
    Toujours la même finesse avec le bleu caractéristique !
  3. Medersa Ulugh Bek toujours

    Medersa Ulugh Bek toujours
    Une autre vue plus général de la Medersa ici en hiver !
  4. Merdesa Chi Dor

    Merdesa Chi Dor
    La medersa Chir Dor est placée juste sur la place du Reghistan, face à la medersa Ulugh Beg.
  5. Nécropole Shahi-Zinda

    Nécropole Shahi-Zinda
    La nécropole est situé au nord-est de Samarkand.
  6. Shah-i-Zinda au printemps

    Shah-i-Zinda au printemps
    L'ensemble inclut des mausolées et d'autres constructions, certains datant du 9ème siècle.

Jour 6 : Samarcande (Ouzbékistan)

Visite de cette cité de légendes : la majestueuse Place de Régistan, la plus belle Place d’Asie Centrale; la mosquée de Bibi Khanoum, edifiée par Tamerlan pour son épouse préférée ; bazar central ; la nécropole de Chah-i-Zinda ; les vestiges du célèbre observatoire d’Oulougbeg, édifiée par le petit-fils de Tamerlan.
Mosquée Bibi Khanym
  1. Mosquée Bibi Khanym

    Mosquée Bibi Khanym
    La mosquée Bibi-Khanym ici au coucher du soleil à Samarcande doit son nom à l'une des femmes de Tamerlan.
  2. Mausolée Gur-e Amir

    Mausolée Gur-e Amir
    Mausolée Gur-e AmirTamerlan est enterré dans le Mausolée Gur-e Amir
  3. Mosquée Hazrat Hizr

    Mosquée Hazrat Hizr
    La mosquée Hazrat Khizr est l'une des plus anciennes mosquée de Samarkand (construite au VIIIème siècle).
  4. Vue panoramique de la place de Registan

    Vue panoramique de la place de Registan
    Véritable coeur de la ville de Samarkand, on pourrait y rester des heures !
  5. Place du Registan

    Place du Registan
    La place du Régistan est entouré de trois médersas : Ulugh Bek - Cher-Dor - Tilla-Qari
  6. Shah-i-Zinda la nuit

    Shah-i-Zinda la nuit
    Shah-i-Zinda est aussi belle le jour que la nuit !

Jour 7 : Samarcande – Boukhara (300 km – 5 hrs) (Ouzbékistan)

Nous decouvrons le Gour-Emir, mausolée de Tamerlan; les fouilles et le musée d’Afrosiab, la cité antique occupée par Alexandre le Grand. Départ vers Boukhara , une étape prospère de la Route de la Soie.

Jours 8-9 : Boukhara (Ouzbékistan)

Visites à cet oasis connue depuis le IIe siècle avant J-C., sur la route des caravanes. Nous admirons l’ensemble Liabi-Khauz du XVIe siècle-XVIIe siècle. Promenade sous les coupoles marchandes de change, des chapeliers, des joailliers du XVIe siècle. Visite de l’impressionnante forteresse Ark et du mausolée Tchachma Ayoub «la source de Job»; du magnifique ensemble architectural Poikalian (XIIe – XVIe siècles). Le mausolée d’Ismaïl Samani, construit au Xe siècle, chef d’œuvre de la géométrie arabe. Dîner dans la cour d’une médersa avec musique, danses, présentation des costumes regionaux.
Forteresse Ark
  1. Forteresse Ark

    Forteresse Ark
    De la citadelle Ark initiale, il reste aujourd'hui surtout les remparts impressionnants !
  2. Chapeaux traditionnels à Boukhara

    Chapeaux traditionnels à Boukhara
    A l'intérieur de la citadelle, quelques chapeaux traditionnels !
  3. Médersa Mir-i Arab vu d'en haut

    Médersa Mir-i Arab vu d'en haut
    La médersa Miri Arab est toujours en activité à ce jour. Sa construction date du XVIème siècle.
  4. Médersa Mir-i Arab

    Médersa Mir-i Arab
    Cour intérieur de la Medersa ici.
  5. Medersa Chor-Minor

    Medersa Chor-Minor
    Medersa Chor-Minor avec 4 minarets au décor unique construite au XVIIème siècle.
  6. Complexe Poi Kalyan

    Complexe Poi Kalyan
    L’ensemble Poï Kalon est constitué d’un minaret, d’une medersa et d’une mosquée. Admirez les arcades !

Jour 10 : Boukhara – Khiva (450 km – 7/8 hrs) (Ouzbékistan)

Départ pour Khiva par le désert de Kyzil-Koum. Première promenade dans l’ancienne ville sous les rayons du soleil couchant.
Autre Porte Ata Darvoza
  1. Porte pour rentrer dans la citadelle

    Porte pour rentrer dans la citadelle
    La construction de Kunya Ark a débuté en 1686 - 1688 sous Arang Khan, fils de Anusha Khan.
  2. Autre Porte Ata Darvoza

    Autre Porte Ata Darvoza
    Porte ouest Ata Darvoza de l'ancienne Itchan Kala
  3. Khiva au coucher du soleil

    Khiva au coucher du soleil
    Une vue panoramique sur Khiva au coucher du soleil. A déguster sans modération !
  4. Khiva vue des toits

    Khiva vue des toits
    Encore un coucher de soleil vu des toits !
  5. Une mosquée de Khiva

    Une mosquée de Khiva
    Présence du vert sur les minarets
  6. Autre vue de Khiva

    Autre vue de Khiva
    Encore plus impressionnant avec un peu de recul !

Jour 11: Khiva (Ouzbékistan)

Découverte de Khiva, l’oasis millénaire : dernière capitale du Khorezm, Khiva offre l’apparence d’une ville en parfaite état, telle qu’elle était entre le XVIIIe et le début du XXe s., avec 2 200 m de murailles intactes qui forment Kounia Ark, « la vielle citadelle » et limitent la ville intérieure. Visite des médersas, mosquées et palais des Khans de Khiva dans la ville intérieure « Ichan Kala» entourée des remparts.

Jour 12 : Khiva – Frontière Chavate – Kounya Ourguentch – Cratère de gaz de Darvaza (Turkménistan)

Départ vers la frontière turkmen Chavate (70 km). Après les formalités du passage, départ pour Kounya Ourguentch (110 km), ancienne capitale du royaume de Khorezm. Découverte de Kounya Ourguentch : les mausolées de Najmeddin Koubra (XIVè siècle). Koubra, né à Khiva, célèbre philosophe et mystique du XIIè siècle, qui enseigna en Egypte, en Perse et en Irak et opposa une résistance héroïque aux Mongols. Passage devant le minaret de Kutlug Timur (XIVè siècle – 62 m de haut) et visite des mausolées de Matkerim Ishan Sultan, Turebek Khanym (XIVè siècle) et de Tekesh, conquérant du Khorezm (XIIIè siècle). Déjeuner et départ vers les cratères de Darvaza (240 km). Visite du cratère de gaz de diamètre de 50 à 100 mètre Ce lieu est appelé par les habitants « La porte de l’enfer’’. Il y a 35 ans, une équipe de géologues entreprit un forage à la recherche d’une nappe de gaz dans une cavité souterraine. Soudainement, tout s’effondra dans le sous-sol, y compris les équipements de forage et le camp. Personne n’ osait aller là-bas parce que la cavité était remplie de gaz. Ils l’ont donc enflammée afin qu’aucun gaz toxique ne puisse sortir du trou, et depuis lors, il brûle, 35 ans sans aucune pause. Personne ne sait combien de tonnes de gaz ont été consommées pendant toutes ces années, mais il se pourrait bien que ce soit à l’infini… Dîner-picnic de brochettes. Nuit sous les tentes.

Jour 13 : Cratère de gaz de Darvaza – Achgabat (290 km) (Turkménistan)

Départ pour Achgabat, la capitale turkmene qui a la physionomie actuelle de ville très moderne. Arrêt au village Bokurdak (130 km d’Achgabat). La route traverse une très belle partie du désert avec ses dunes et des zones vallonnées pas. Vous pourrez y rencontrer les habitants locaux qui ont conservé d’anciennes coutumes et traditions nomades. Continuation vers Achgabat.

Jour 14 : Achgabat (Nissa) (Turkménistan)

Excursion à Nisa , la première capitale parthe : la sépulture des rois parthes. Visite du Musée National d’Histoire, de la Mosquée de Turkmenbachi «chef de tous les turkmens», Grande Mosquée d’Achgabat.
Chechias au marché d'Ashkhabad
  1. Mosquée d'Ashkhabad dans la nuit

    Mosquée d'Ashkhabad dans la nuit
  2. Arche de l'Indépendance à Ashkhabad

    Arche de l'Indépendance à Ashkhabad
  3. Chechias au marché d'Ashkhabad

    Chechias au marché d'Ashkhabad
  4. L’Akhal-Teke ou cheval turkmène

    L’Akhal-Teke ou cheval turkmène
    L’Akhal-Teke ou cheval turkmène est une race de cheval de selle très ancienne et très pure.
  5. Ruines de l'ancienne cité Gonur-Depe

    Ruines de l'ancienne cité Gonur-Depe
  6. Square central d'Ashgabat avec le palais présidentiel

    Square central d'Ashgabat avec le palais présidentiel
  7. Merv ou Mary : dôme

    Merv ou Mary : dôme
  8. Merv ou Mary

    Merv ou Mary
  9. Akhal Teke

    Akhal Teke
    L'Akhal Teke est traditionnellement élevé par la tribu des Tékés au Turkménistan.

Jour 15 : Achgabat – Istanbul – Paris ou Lyon ou Toulouse ou Genève ou Bruxelles

Retour en Europe via le vol Turkish Airlines ou en option :

Jour 15 : Achgabat – Mary/ Merv – Achgabat

Transfert à l’aéroport pour l’envol du matin sur Mary. Transfert à Merv , ville d’étape de la route de la soie. Visite du site Gaour Kala, qui fut la capitale du Khalifat d’Arabie au début du IXeme siecle, du site Kiz-Kala et Yigit Kala, Erk Kala, Sultan-Kala et Abdulla-khan-kala. Visite des mausolées du Soultan Sanjar et celui de Kiz bibi, de Muhammad ibn Zaud, la palais Royal et es mosquees. Déjeuner en cours de visites. Le soir, envol sur Achgabat. Nuit à l’hôtel.

 

Circuit
Tadjikistan – Ouzbékistan – Turkménistan
Notez ce voyage
Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews